• Création poétique : les couleurs

    Cette première création poétique consiste à écrire un joli texte ayant comme thème une couleur.

    Voilà comment s'y prendre.

    • 1ère étape : Choisir une couleur et écrire sur son cahier tout ce qui vous fait penser à cette couleur.

    Ex : Je choisis le ROUGE (mais mes camarades ne doivent pas le savoir).

    J'écris sur mon cahier :

    "ROUGE comme le sang,

    ROUGE comme l'amour,

    ROUGE comme un coquelicot, ..."

     Cliquer ici pour compléter les idées des copains :

     Création poétique : les couleurs

    • 2ème étape : Prendre sa première idée et s'en servir pour faire une phrase mais sans utiliser la couleur.

    Ex :

    "Les vampires adorent le sang.

    L'amour n'est pas fait pour eux.

    Ils se promènent dans des champs remplis de coquelicots..."

     

    Et ce sera encore mieux si vous arrivez à faire un lien entre chaque vers.

    Et voilà, vous obtenez un joli texte poétique original. Vos camarades seront chargés d'y deviner la couleur de votre poème.

  • Voici enfin les poèmes de Navès. Nous avons mis un peu de temps avant de les publier car les élèves ont tapé leurs textes sur l'ordinateur.

    Il en manque quelques-uns qui arriveront bientôt!

     

    Ce matin, j’ai regardé le ciel avec ma famille.

    Ce matin, j ai regardé des petits personnages étranges : des schtroumpfs !

    Cet après-midi avec ma famille, je suis allée à l’océan.

    J’ai joué dans l'eau puis au château de sable.

    J’ai trouvé un cristal sombre qui s’appelle Lazurite il était très joli.(MSD)

    Ce soir, j’ai cueilli des épinards.

    Le lendemain, je suis allé dans la forêt

    J’ai trouvé une dionée

    Puis cet après-midi j’ai trouvé une mante religieuse. (KV)

    Lazurite est très jolie,

    L’aigue-marine est très grosse,

    Le quartz est très grand. (KF)

    Je lisais un livre policier.

    Soudain le malheur m’a envoûtée.

    Le diable est arrivé.

    Le désespoir était là.

    Mon vernis d’Halloween a craqué.

    Soudain, un chat, un chien et une chauve-souris sont arrivés et l’ont attaqué,

    L’ont griffé, l’ont mordu et moi je rêvais. (MG)

    Dans l’espace approche quelque chose.

    Cette éclipse recouvre la Terre.

    Cinq secondes plus tard elle était partie, la nuit est revenue.

    Les baleines ne se cachent plus.

    Elles peuvent enfin manger des myrtilles. (QD)

    Ce matin, je suis allée à l’école la maitresse a écrit sur le tableau. 

    Je suis rentrée à la maison pour manger et mon arbre avait des feuilles. 

    Quand je suis revenue à l’école la maitresse avait apporté une Mante-religieuse. 

    On a sorti le classeur pour la décrire. 

    Il y avait des fautes donc je me suis corrigée au stylo. 

    Papa a un peu coupé la haie.  

    J’ai planté des fleurs. 

    Maman a vu l’arbre pousser. (ORH)

    Ce matin, la neige est tombée lentement.

    Les nuages inquiétants ont recouvert tout le ciel.

    Devant la fenêtre fermée.

    Avec mes paquets de mouchoirs.

    Je pose ma main sur l’interrupteur,

    Et j’écris sur la feuille un beau poème. (MCL)

    Houhou ! Fait la chouette sous le ciel plein d’étoiles, 

    Ses petits se réveillent le matin sous le soleil brillant. 

    Leur mère était partie dans les champs de blé pour chercher à manger. 

    Voulant la retrouver ses petits se sont perdus dans les champs de blé. 

    Leur mère qui les avait retrouvés était pleine de joie. 

    L’automne est arrivé, le nid des chouettes est rempli de feuilles  

    Les belles chouettes voient les pissenlits de l’été laisser place à l’herbe morte … (PF)

    Ce matin il y avait du soleil.

    J’ai dessiné avec de la peinture, j’ai dessiné une maison. (AC)

    Aujourd’hui j’arrose l’herbe

    Je ramasse les feuilles

    Puis je vais dans la forêt.

     

    Hier je suis allé au reptilarium,

    Il y avait des crocodiles,

    Des caméléons

    Et même des grenouilles. (BF)

    Ce matin, les plantes ont poussé à 10 heures.

    La plante est plus grosse que la 2éme de 5cm.

    La 1ére est plate, l’autre est ronde. (BC)

    Les mots méchants

     

    Moi je sais que le diable veut devenir le maître du mal.

    Je sais aussi qu’il trahit beaucoup avec le feu qui brûle tout sur sa route.

    Avec un litre de méchanceté.

    Et quatre grammes de colère.

    Mais le cahier polyvalent il n’en veut pas.

    Le soleil non il est trop chaud.

    Le démon c’est son serviteur.

    Le dragon c’est un transport rapide qui n’a pas de cœur il n’a pas de sang.

    Les feuilles d’automne ça ne correspond pas.

    Mentir il adore ça, comme le travail mal fait.

    Au centre de la Terre tout le monde sait que c’est le maître des lieux. (VR)

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Elle part en récréation : le soleil chauffe sur sa peau,
    Son amie l'appelle pour partager un morceau de citron,
    Elle jette l'épluchure dans le sac de recyclage.
    De retour en classe, la maitresse demande d'allumer la lumière.
    Elle a soudain une idée : écrire un poème sur les feuilles d'automne. (LJ)
     
    Un camion de pompier retentit :
    Un bâtiment est en flammes.
    Ils ont pris l'extincteur,
    Les tuiles leur tombent dessus.
    Le sang coule sur leur peau,
    Un autre camion arrive pour les soigner.
    Les blessés se sentent mieux : ils prennent leurs raquettes de ping-pong pour se détendre. (SB)
     
    Le citron se vide d'or que je récupère
    Je jette le reste dans un sac de recyclage
    Le soleil vient percer le sac. (TL)
     
    L'océan est éclatant,
    Comme l'encre de mon stylo.
    Le ciel est éblouissant
    Tout comme tes yeux. (AP)
     
    Je perds mon surligneur,
    Son encre sent le citron,
    Il est doré sur les côtés
    Et à la lumière il brille. (CD)
     
    Quand je presse un citron,
    Il se vide de son jus.
    Il coule sur une feuille d'automne
    qui s'illumine alors comme de l'or. (FL)
     
    Je prends mon stylo pour corriger ma dictée.
    Il est décoré d'une feuille de printemps
    Celle-ci sent la pomme. (UB)
     
    En buvant de l'eau
    Il regarde le ciel.
    Il sort alors prendre l'air
    Il voit un saphir par terre. (AG)
     
    Mon billet d'un dollar date du XVIII siècle
    Il est tombé dans un buisson
    Une feuille s'est envolée
    Pour atterrir dans un sapin
    Et décoller pour retomber dans l'herbe. (CAS)
     
    En regardant le ciel,
    Il sent la pluie
    Qui tombe sur ses yeux.
    Il va dans sa chambre et un seau de peinture lui recouvre le visage.
    Il sort alors et aperçoit l'océan
    Un saphir se trouve à la surface de l'eau.
    C'est une baleine qui l'a déposé là. (LL)
     
    Mon stylo pour corriger s'est cassé
    Son encre a coulé sur ma pomme
    Qui ressemble maintenant à une émeraude.
    Ma pomme roule vers un trèfle
    qui la pousse vers un buisson. (SR)
     
    Pour Halloween, il découpe le haut d'une citrouille
    Avec le noyau d'un abricot, il fait le nez.
    Il ajoute une bougie fabriquée avec la peau d'une orange. (AD)
     

    5 commentaires
  • N.Pe :

    Cela ressemble à l'eau .

    Quelque chose comme le ciel .

    Une chose extraordinaire qui ressemble à la mer .

    Elle peut être claire ou foncée on se demande ce que c'est comme couleur?

     

    MWM :

    Moi je suis la couleur du soir.

    Je fais peur aux enfants.

    Je ne passe pas inaperçu .

    Je suis le contraire d'une couleur claire.


    Belle couleur

    Le soleil brille.

    C'est une couleur d'été.

    Les étoiles et les cloches sont comme deux lunes.

    Le sable aussi.

     

    Couleur jolie ,oui m'est méchante

    Je suis la couleur de l'amour.

    Les vampires me sucent.

    Je suis une couleur jolie ,oui,mais méchante.

    MR :

    C'est une couleur claire et aussi foncée.

    Le ciel en est rempli.

    Un stylo peut avoir cette encre.

    La mer en a naturellement

     

    LL :

    C'est comme les yeux ,

    comme les nuages quand il fait beau.

     

    JF:

    Le primtemps est parti

    Au revoir l' herbe

    Place au sapin !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire