• Comment ne pas faire tomber un ballon de baudruche sans le tenir ?

    Comment ne pas faire tomber un ballon  de baudruche sans le toucher ?

    POUR PARTICIPER AU DEFI

    Tu as 2 possibilités :
     
    • Envoyer une photo pour prouver que tu as réussi en remplissant le formulaire ci-dessous.

    Nom ou pseudo:
    Message
    Fichier joint:
    Attention, la taille de la photo doit être inférieure à 2 Mo, réduisez-la si nécessaire (largeur conseillé : 450px)
     
           Si ça n'a pas l'air de fonctionner, envoyez-moi un mail : ecoledesermoise@free.fr

    • Ajouter un commentaire à cet article (en cliquant sur "aucun commentaire" ou "ajouter un commentaire") en expliquant la façon dont tu t'y es pris. Dans ce cas, tu ne peux pas envoyer de photos.
  • C'est de la magie,il faut juste trouver le bon "costume" !

    Comment ne pas faire tomber un ballon  de baudruche sans le tenir ?

    Bravo, Lison. C'est bien, tu n'as pas dévoilé ton tour de magie. Gardons le suspens encore un peu...
    Mais, je pense que même sans ton costume de magicien, tu peux obtenir quelque chose...

    On ne doit pas chauffer le ballon ?

    Non, Charline, il y a une technique que tout le monde peut utiliser et n'importe où !!!

    On le frotte contre ses habits ?

    Alors, c'est parti ! Je veux des preuves...

    Pas si facile mais voici le résultat :

    Quand je serai grand

    Félicitations Anaëlle. Je pense que ça doit être encore plus difficile avec ce ballon...

    Quand je serai grand

    Bravo Eva ! Tu viens de prouver que l'on n'a pas besoin d'un costume de magicien pour y arriver...

    C'est l'électricité statique qui fait tenir le ballon.

    Eh oui, effectivement Noé. Toi aussi Théo, tu as raison.

    Il faut frotter le ballon sur les cheveux.

    Quand je serai grand

    C'est très amusant, Lucas !! Avec un petit montage-photo, l'épingle aurait pu passer inaperçu...

    Quand je serai grand

    Ahhhh ! Je préfère ! Mais, pour ceux qui n'ont pas de cheveux ? C'est donc impossible ? Les pauvres !!!

    Quand je serai grand

    Impeccable, Charline ! et sans toucher les vêtements... chapeau !




    votre commentaire